Vidéos en lien:

Ok tu sors de chez ta concession préférée, de chez meedy, speedas, ou de ton petit garagiste du coin, et tous sont formels, il faut remplacer le liquide de frein.

Aller respire un bon coup, il ne faut pas voir là de la vente forcée, mais bien une opération qui peut, si tu comptes garder ton véhicule ou même le revendre en ayant bonne conscience, éviter bien des soucis.

Assis-toi, et prend 5 minutes pour resserrer les boulons de ta connaissances 🙂

Le liquide de frein c’est quoi?

Et bien déjà le liquide de frein c’est de l’huile… oui oui c’est de l’huile, de l’hydrocarbure, du hc4… tu vois t’as déjà commencé à comprendre… Il ne te viendrai jamais à l’idée de ne pas vidanger l’huile moteur? Eh bien là c’est pareil, mais pour les freins.

Il faut savoir que ton circuit de freinage chauffe, fort, très fort.

Lorsque le liquide de frein chauffe, et qu’il rentre en ébullition il génère une évaporation… et c’est là cela se gâte…. Le circuit étant fermé, cette eau qui s’évapore reste bloquée dans le circuit. Seulement voilà, ce fameux circuit
est composé majoritairement de métal! Du coup eau + fer = rouille

Tu peux alors constater que le  liquide dans le bocal change de couleur et devient alors marron foncé.

Mon liquide de frein est marron, est-ce grave ?

L’inconvénient majeur et que cela agit directement sur l’efficacité du freinage. De plus les fines particules de rouilles qui se déplacent alors dans le circuit peuvent venir se loger dans ton bloc ABS (qui n’est ni plus ni moins qu’une pompe à huile). Le bloc ABS va alors se gripper et te faire à terme, un joli trou dans la poche d’environ 900 euros (aie j’ai mal).

Mais voilà… comme si s était pas assez embêtant comme ça, il a fallut que le liquide de frein soit sensible à un autre problème, LA POUSSIÈRE… et pas n’importe laquelle : LA POUSSIERE DE FREINAGE ! Fine, abondante, collante.

En effet, lorsque tu freines, tes plaquettes viennent se plaquer sur le disque pour le ralentir. Lorsque les deux matières se rencontrent, la plus malléable des deux, soit le ferodo des plaquettes perd le combat… et se transforme en poussière…

Le piston de l’étrier est pourvu d’un cache… qui s appelle : le cache poussière. Ce cache en caoutchouc est assez fin pour qu’il puisse se plier et se déplier facilement afin de suivre le va-et-viens du piston. Le problème c’est qu’il est en permanence soumis aux intempéries, à la chaleur, au sel etc… sans compter les malencontreux coups de tournevis subis lors de remplacement de plaquettes. Il va donc finir par s’abîmer et à ne plus remplir son rôle d’étanchéité.

La poussière de freinage suit alors la rentrée du piston, s’insère dans le circuit et l’inonde. On se retrouve alors avec un liquide de frein tout noir dans le bocal.
Dans la même mesure que la rouille, la poussière en s accumulant devient nocive pour ton superbe bloc ABS… et peut finir par mettre un coup de frein à sa vie 🙂

Voilà pourquoi il est nécessaire de contrôler la couleur de ton liquide de frein, et de le changer au bout de 2, 3 ou 5 ans.

Niel Sadoun

Leave a Comment